Rencontre informelle entre George W. Bush et Nicolas Sarkozy


Nicolas Sarkozy, qui a repris hier soir ses vacances aux États-Unis d’Amérique, les mettait à profit aujourd’hui pour rendre sa première visite en tant que président à son homologue américain George W. Bush, à Kennebunkport, lieu de villégiature de la famille Bush.

“Il est possible qu’ils parlent affaires, comme à chaque fois que deux dirigeants internationaux se rencontrent”, a déclaré Dana Perino, porte-parole de la Maison-Blanche, évoquant l’étroite coopération existant entre les deux pays sur le Liban, le Soudan et l’Iran et au Conseil de sécurité de l’ONU.

L’engouement pour Nicolas Sarkozy semble entretemps contaminer l’ensemble de la classe politique américaine. “C’est le président français qui aime le plus l’Amérique depuis… Lafayette, peut-être bien”, a ironisé John McCain, candidat à l’investiture républicaine à l’élection présidentielle de 2008, lors d’une réunion publique tenue précisément à Wolfeboro, lieu de vacances de Nicolas Sarkozy.

La pratique d’inviter un autre chef d’Etat à son domicile privé, courante dans de nombreux pays, demeure cependant exceptionnelle en France. Le général de Gaulle n’a fait qu’une fois les honneurs de la Boisserie à un hôte étranger, le chancelier allemand Adenauer en 1958. François Mitterrand a reçu trois fois des homologues dans sa bergerie de Latché. Jacques Chirac avait reçu le dirigeant chinois Jiang Zemin en 1999 dans son Château de Bity.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s