Michel Rocard, figure de proue de la gauche pragmatique


L’ancien Premier ministre fête aujourd’hui ses 81 ans.

J’aimais bien cet homme politique, qui avait eu le courage (ou la pusillanimité prétendent ses rivaux de gauche comme de droite) de renoncer à se présenter à la présidentielle de 1988, pour éviter ainsi à la gauche une lutte interne fratricide qui aurait bénéficié au camp adverse.

A l’époque, j’étais aussi déçu de sa décision, bien que je n’avais pas encore l’âge de voter. Un débat Chirac-Rocard (qui dans le privé sont des amis inséparables depuis Sciences-Po) aurait été sans nul doute intéressant.

N’importe: Michel Rocard a laissé une trace mémorable dans la vie politique française. Ce Protestant doté d’une intelligence brillante et d’une volonté d’action intrépidante a en réalité révolutionné la culture politique de la Vème République. Je fais notamment allusion à la fameuse «méthode Rocard» qui a résolu bien des problèmes, pas seulement celui de la Nouvelle-Calédonie.

Joyeux anniversaire, Michel Rocard!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s